Jumelage entre Hémophiles de Paris et du Sénégal

23 avril 2011

Devant le Bureau de l'ASH - Mohamed Yacine et Thomas Sannié

IMG_5611

Posté par edhamelin à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


22 avril 2011

Les premiers pas du jumelage

Lors d’un jumelage, nous souhaitons toujours faire de notre mieux, mais il faut sans doute plus que cela : un immense désir de faire ensemble, un fort sentiment d’appartenir à une même communauté de destin et une humilité en toute chose.

 

En octobre 2009, l’Association française des hémophiles Ile de France avait adressé une première lettre pour établir des relations avec l’Association sénégalaise des hémophiles. Le congrès de la FMH à Buenos-Aires en juillet 2010 a été l’occasion de nous rencontrer et de bâtir un projet en commun avec son Président Mohamed Yacine.

 

Lancer ensemble un jumelage était pour nous naturel : l’histoire, la culture et la langue commune entre les deux pays mais aussi le partenariat qui était déjà mis en place, depuis un an, entre le Centre de Traitement de l’Hémophilie de Necker à Paris et le Centre National de Transfusion Sanguine de Dakar. Les docteurs Chantal Rothschild et Saliou Diop se connaissent, en effet, depuis de nombreuses années.

 

En tant qu’associations de patients, nous avons travaillé conjointement pendant l’été pour préparer notre premier voyage pour le mois d’octobre 2010 au Sénégal et pour bâtir les grandes lignes d’un plan d’action sur 3 ans, de 2011 à 2013. L’objectif de cette première visite était de voir sur place comment nous pourrions aider l’Association sénégalaise. Edouard Hamelin et moi nous sommes partis confiants, novices et impatients de faire.

 

Arrivés à Dakar, la chaleur nous a pris dans son tourbillon. Pour loger, nous avions décidé d’éviter l’hôtel et de loger chez une dakaroise qui nous accueillait pour 5 jours. Nous avons donc vécu dans un quartier de Dakar au milieu de la population. Toutes les rencontres que nous avons pu faire n’ont fait que renforcer notre désir d’accomplir une action efficace pour les hémophiles du Sénégal.

 

En 5 jours, nous avons vu beaucoup de monde, des médecins, des kinésithérapeutes, des malades, nous avons rencontré les membres du bureau de l’association sénégalaise des hémophiles et de l’association des donneurs de sang. Nous avons précisé plus exactement le projet de jumelage de 3 ans, nous avons appris à mieux nous connaître. Nous avons vu où nous devions porter notre énergie commune. Nous avons repéré nos forces et nos faiblesses respectives. Nous avons appris à nous connaître. Ce temps passé à développer des liens d’amitiés, c’est ce qui nous donnera l’énergie nécessaire sur 3 ans. Maintenant, tout reste à faire.

 

Avec Edouard et Mohamed, nous retenons que c’est une aventure qui nous attend, une aventure qui peut aboutir sur l’amélioration concrète  de la vie des hémophiles au Sénégal. Ainsi, nous ne parlons pas simplement d’une aventure humaine entre volontaires d’associations, nous parlons de la vie quotidienne d’enfants, d’hommes et de femmes qui pourront, grâce à notre engagement commun, vivre mieux dans les prochaines années. Aller à l’école, trouver un métier, vivre au sein de leur communauté avec dignité.

 

Cette aventure est aussi une prise de conscience générale pour les hémophiles qui vivent en Ile de France, qu’ailleurs, pas loin d’ici, des hommes et des femmes luttent avec courage pour leur vie. Que ce combat peut nous apprendre beaucoup sur celui que nous avons à mener chez nous. Que ce combat mérite d’être soutenu.

 

Ce soutien se fondera sur un engagement financier mais surtout sur un élan entre les hémophiles du Sénégal et d’Ile de France. C’est ce qui construira et enracinera l’esprit de solidarité entre nos deux communautés. Nous prendrons le temps nécessaire pour installer durablement cette prise de conscience. Il est important, indispensable et magnifique de gagner les cœurs.

 

Notre communauté au niveau mondial est forte des moyens humains mais aussi financiers qu’elle a su réunir et déployer pour accomplir des actions très efficaces. Elle est forte également des liens de solidarité qu’elle a su tisser au fil des années, depuis bientôt 50 ans et qui font de la FMH une organisation si exemplaire.

Posté par edhamelin à 17:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,